Année universitaire 2007-2008. Plus de 9.500 inscrits à l’Université Cadi Ayyad

Le nombre des nouveaux inscrits dans les établissements relevant de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM) au titre de l’année universitaire 2007-2008 a atteint 9.598 étudiants, a indiqué le président de cet établissement, Mohamed Merzak.

Ces nouveaux étudiants se répartissent entre les villes de Marrakech avec 7.568 inscriptions (78%), de Safi avec 1.705 inscriptions (18%), d’El Kelâa des Sraghna avec 247 inscriptions (3%) et d’Essaouira avec 78 inscriptions (1%), a-t-il précisé lors d’une rencontre avec la presse tenue jeudi dans la cité ocre.

M. Merzak a fait savoir également que le nombre total des étudiants poursuivant leurs études à l’UCAM a régressé à 36.000 après avoir annexé les Facultés des lettres et sciences humaines, des sciences et techniques (FST) et pluridisciplinaire de Béni Mellal à l’Université Sultan Moulay Slimane. Il a expliqué, dans le même contexte, que l’UCAM couvre, à travers ses douze établissements dispensant plus de 223 cursus, dont 89 à vocation professionnelle, les différentes disciplines, notamment les lettres et sciences humaines, les sciences juridiques, économiques et sociales, les sciences et techniques, le commerce et la gestion, la médecine et l’ingénierie.

Le nombre d’enseignants chercheurs exerçant au sein de l’Université Cadi Ayyad est estimé à 1.111, tandis que celui du personnel administratif s’établit à 757, a ajouté M. Merzak, soulignant que la nouvelle donne relative à la mise en œuvre de la réforme universitaire a favorisé un changement qualitatif, surtout aux plans de l’ouverture de l’université sur son environnement socio-économique et de l’intégration de nouvelles branches.

M. Merzak a rappelé que les lauréats de l’année universitaire écoulée ont été au nombre de 4.205, toutes disciplines confondues, notant que la récente création d’un nouveau pôle universitaire dans la ville d’El Kelâa des Sraghna répond aux attentes des étudiants originaires de cette région et à la nécessité d’alléger la pression sur les facultés de Marrakech, notamment celle des lettres et sciences humaines et celle des sciences juridiques, économiques et sociales.

 MAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :