Safi/pêche: La flottille ne se modernise pas

 

· Elle est constituée à 80% de simples canots

· Les conserveries aussi innovent peu

ON ne le dira jamais assez : l’industrie de conserves de poissons est un potentiel énorme pour le développement socioéconomique de Safi. Seulement de nombreuses contraintes freinent cette croissance. Des contraintes qu’on retrouve tout au long de la filière.
Mais c’est surtout au niveau de la flotte de pêche que le bât blesse. En effet, celle-ci est vétuste et constitue un obstacle majeur à l’amélioration de la compétitivité du secteur. A noter que la flotte en activité à Safi (chiffres de 2006) s’élève à 1.213 unités dont 255 bateaux de pêche côtière et 958 barques de pêche artisanale. En d’autres termes, l’armada de Safi est constituée à plus de 80% de simples canots de pêche et dont la capacité reste modeste. Aussi, l’insuffisance des captures est due essentiellement à la faiblesse du degré d’autonomie de la flottille. Les canots de pêche artisanale ne peuvent rester à flot que durant une journée, deux maximum.
D’autre part, les bateaux de pêche côtière de grande autonomie avec une importante capacité de stockage et de congélation ne représentent que 25% de toute la flottille. Donc même si l’industrie a réalisé d’importantes avancées en opérant sa modernisation à partir des années 80, en amont la flotte côtière a peu évolué. En clair, la capacité et les équipements dont elle dispose ne permettent pas encore d’accompagner l’industrie.
De leur côté, les conserveries de Safi manquent d’innovation. En effet, leurs activités se limitent dans la fabrication des boîtes de conserve du poisson pélagique. Alors que la valorisation des produits de la mer constitue une source de revenus très importante dans d’autres régions du monde. C’est le cas des conserveries françaises de Boulogne-sur-mer qui produisent une grande variété de poissons et de fruits de mer conditionnés en conserve ou en plats préparés.
Bref, l’industrie de pêche à Safi n’est pas diversifiée et reste orientée essentiellement vers la conserve traditionnelle.

PAR :Mohamed RAMDANI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :