Safi: De gros équipements pour renforcer l’activité portuaire

Une enveloppe de 215 millions de DH pour un portique à minerais et deux grues de 40 tonnes

Le port de Safi met le paquet pour devenir l’une des plus grandes infrastructures portuaires sur la côte atlantique. Déjà sa position est assez confortable en ce domaine. Son trafic dépasse en effet les 5,5 millions de tonnes par an et son activité est essentiellement centrée vers l’export.
Aussi, dans le cadre de son programme d’investissement 2004-2007, Marsa Maroc a réalisé trois grands projets au port de Safi d’une enveloppe globale de 215 millions de DH (cf.www.leconomiste.com). Les différentes réalisations visent la modernisation de l’outil portuaire ainsi que la réduction des coûts des passages maritimes afin d’optimiser la compétitivité.
A cet effet, un portique à minerais de 28 tonnes d’un coût de 82 millions de DH a été mis en service en mai dernier. Il permet d’assurer la manutention de 1,5 million de tonnes de soufre à l’import et d’améliorer les rendements pour les hisser au niveau des standards internationaux. Il s’agit également d’accroître la productivité pour répondre aux attentes de l’Office chérifien des phosphates (OCP). Il est aussi question de réduire le délai de séjour des navires à quai ainsi que le coût de passage portuaire. Et de préserver l’environnement grâce aux moyens anti-pollution et de lutte contre l’incendie.
Par ailleurs, deux grues polyvalentes sur rails de 40 tonnes sont opérationnelles depuis mars 2004. Elles ont nécessité des investissements de l’ordre de 75 millions de DH. Ces grues permettent d’assurer la manutention de plus de 1 million de tonnes de minerais et de colis lourds. Pour finir, un remorqueur haute mer de 3060 CV, baptisé Al Borj, et d’un coût de 58 millions de DH, est venu renforcer le dispositif de sécurité du port. Sa mission, aussi, est de porter assistance aux navires en haute mer en cas de besoin. Cet engin flottant est en effet doté de moyens de lutte contre les incendies et la pollution marine. Actuellement, grâce à ses unités maritimes au nombre de trois, Marsa Maroc assure le remorquage de plus de 600 bateaux de commerce par an.

Mohamed RAMDANI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :