Safi se met à l’heure allemande, Une coopération fructueuse dans tous les secteurs d’activité

La semaine allemande à Safi se perpétue au fil des ans et devient pour l’agenda des organisateurs un rendez-vous presque incontournable. Initiée par «l’association Dialogue» de Safi, en collaboration avec l’institut Goethe de Casablanca/Rabat, l’édition de cette année tourne autour du thème «La coopération allemande : perspectives et opportunités».

 

L’Allemagne a donc été à l’honneur du 7 au 12 décembre 2007 à Safi, dans la mesure où cette rencontre, la deuxième du genre, a eu pour effet de favoriser la communication et la coopération entre le Maroc et l’Allemagne dans divers domaines, notamment l’économique, le social et le culturel. La finalité de cette manifestation réside dans la consolidation des rapports entretenus entre ces deux pays qui sont liés par une coopération étroite dans bon nombre de secteurs prioritaires d’intervention et plus particulièrement dans le volet afférent à la protection de l’environnement. Dans une allocution prononcée lors de la cérémonie d’ouverture en présence de l’ambassadeur d’Allemagne au Maroc, le wali de la région a mis l’accent sur les efforts considérables déployés dans ce cadre dans la perspective d’améliorer la qualité de l’air, de l’eau et de rationaliser la gestion des déchets.

Une stratégie bien définie a été mise en place pour bien gérer ce dossier environnemental. Il suffit de se référer au projet du plan directeur d’assainissement liquide de la ville, actuellement en cours de réalisation par la RADEES (Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité), pour se rendre à l’évidence quant à l’effort substantiel déployé pour améliorer le réseau existant et permettre son extension de manière à généraliser ces équipements de base sur l’ensemble des quartiers de la ville. Ce projet, indique-t-on, porte également sur la réalisation d’une station de traitement des eaux usées avant leur rejet en mer. La réalisation de ce projet qui est dans sa première phase d’exécution suscitera un investissent global de 750 millions de dirhams, dont une partie du financement (12 millions d’euros) sera assurée par la Banque européenne d’investissement (BEI).

A propos des déchets solides, le wali a précisé qu’il a été procédé par la municipalité de la ville à la concession de ce secteur à une société privée. La mise en place d’une décharge contrôlée étant déjà projetée, dans le but d’optimiser la gestion de ce type de déchets. Les efforts déployés dans ce cadre sont aussi axés sur la création de zones de verdure et la mise à niveau de l’espace urbain, sans oublier également la réhabilitation de l’ancienne médina. Safi compte également parmi les villes qui ont activement adhéré au programme «plages propres» initié, rappelle-t-on, par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement sous l’égide de S.A.R. la princesse Lalla Hasna.

Au niveau de la région, une étude concernant le cadastre des émissions de gaz dans l’atmosphère des villes de Safi et d’El Jadida est en cours de réalisation. Une fois élaborée, cette étude définira les sources de pollution et proposera en même temps un plan d’action permettant de contribuer à la réduction des rejets gazeux émis par les secteurs de l’industrie et des transports.

Les villes portuaires ont une mission, dira pour sa part l’ambassadeur d’Allemagne au Maroc, le Dr. Gottfried Haas, qui imagine que cette semaine allemande à Safi, initiée par l’association «Dialogue» et dédiée à l’Allemagne sera d’un succès plus grand encore que celui de la première édition, puisqu’elle s élargit non seulement à la culture, mais s’étend également au secteur de l’économie, de la coopération et à d’autres domaines.

La présence effective à Safi de plusieurs personnalités allemandes, dont notamment les représentants de la coopération, de la Chambre du commerce et de ceux de l’institut Goethe a pour but, selon le diplomate allemand, d’affermir les relations et de chercher les points communs de coopération entre la ville de Safi et l’Allemagne.
————————————–

Grand succès

La 2e semaine allemande à Safi a, été d’un grand succès cette année, dans la mesure où elle a su créer tout au long une animation fébrile, marquée par la projection de toute une série de films et la tenue de plusieurs conférences et tables rondes où les intellectuels safiots ont pris part à des débat passionnants sur plusieurs sujets d’actualité dont, à titre d’exemple, le thème de la cohabitation des religions au Maroc présenté par des experts et théologiens musulmans, chrétiens et israélites.

 

 

 

 

 

 

Par Salah Zentar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :