Doukkala Abda, Elaboration d’un plan de développement dans la région

Une convention de partenariat pour l’élaboration d’un plan de développement de l’économie sociale dans la région de Doukkala-Abda a été signée, mercredi à Safi, dans le cadre de la mise en æuvre du contrat programme entre le gouvernement et les régions, dans sa composante relative au développement de l’économie sociale (PDRES).

 

Cette convention a été signée par Nizar Baraka, ministre chargé des Affaires économiques et générales, Larbi Sabbari Hassani, wali de la région de Doukkala-Abda, gouverneur de la province de Safi et Mohammed Karime, président du Conseil de la région.

L’accord vise à déterminer les différents aspects de la coopération entre le ministère et les deux commissions provinciales du développement humain à El-Jadida et Safi et le conseil régional pour élaborer un plan de développement de la région.

D’un coût estimé à 1,2 million de dirhams, le PDERS vise à doter l’intervention publique dans le domaine de l’économie sociale d’une vision territoriale intégrée et contractuelle pour développer l’économie sociale dans la région et lutter contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale dans le cadre de partenariat et de coordination avec les acteurs régionaux, en convergence avec l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Le PDERS s’assigne aussi pour objectifs la création de nouveaux postes d’emplois et leur pérennisation, l’augmentation des revenus de la population, la contribution à la restructuration du secteur informel et la participation au développement territorial moyennant une exploitation rationnelle des richesses et des potentialités locales.

Ce plan, sanctionné par la signature d’un contrat-programme budgétisé, précisera les engagements des différents intervenants, le calendrier de réalisation des différentes activités et les modalités de suivi et d’évaluation des projets et bénéficiera particulièrement aux petits producteurs, aux jeunes diplômés et à la femme notamment en milieu rural.

Intervenant à cette occasion, M. Baraka a indiqué que cette ""convention reflète la convergence entre le gouvernement, les autorités territoriales et les élus régionaux pour réaliser cet important chantier social qui s’inscrit dans le cadre des Orientations Royales, visant à accorder de l’importance à l’économie sociale, et la déclaration gouvernementale qui a mis l’accent sur la politique économique de proximité pour le développement de l’économie sociale.

Un tel développement est tributaire de la promotion des activités génératrices de revenus sur le plan provincial et local et de l’exploitation des richesses et des potentialités humaines et naturelles dont dispose chaque région en adéquation avec une nouvelle approche basée sur les programmes contractuels entre l’Etat et la région, a expliqué le ministre.

Si l’économie sociale se base essentiellement sur les valeurs de solidarité, de participation, d’égalité, de démocratie et place le citoyen au centre de ses préoccupations, l’enjeu à l’heure actuelle consiste en la mobilisation du potentiel humain et la concrétisation de ces valeurs afin de réaliser un développement régional durable par la mise en æuvre de programmes ambitieux pour l’éradication de la pauvreté, la précarité, l’exclusion, la consécration de la bonne gouvernance, le suivi et l’évaluation des projets, a estimé le ministre.

Ce chantier s’inscrit dans le cadre d’un programme ambitieux visant à promouvoir la compétitivité de l’économie nationale avec la réalisation d’un taux de croissance de 6% par an, la création de 250.00 emplois et la réduction du taux du chômage au niveau national à l’horizon 2010.

Le gouvernement accompagne diverses initiatives orientées vers les petits producteurs, les petites et moyennes entreprises (PME) et les titulaires de diplômes supérieurs afin de les intégrer dans le tissu économique et d’accroître la productivité et la compétitivité de l’entreprise nationale, a ajouté M. Baraka.

Dans ce cadre, il a noté l’existence de programmes qui sont en cours de réalisation, notamment le programme contractuel entre le gouvernement, les PME et les très petites entreprises (TPE).

Pour sa part, Larbi Sabbari Hassani a estimé que la signature de cette convention constitue un premier pas vers la mise en place d’un plan de travail clair, relevant l’importance accordée au secteur de l’économie sociale. Il a rappelé, dans le même contexte, que plusieurs projets générateurs de revenu ont été réalisés dans le cadre de l’INDH, dans plusieurs secteurs, notamment l’artisanat, l’agriculture et la pêche maritime.

En marge de cette rencontre, le ministre a procédé en présence du wali de la région à la distribution de motocyclettes, équipées de glacières, au profit de mareyeurs dans la ville de Safi.

Ont pris part à la cérémonie de signature, les autorités locales, les élus locaux, les services extérieurs des départements concernés et des acteurs dans le domaine de l’économie sociale.

 

 

 

Par MAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :