Doukkala-Abda, Safi, nouvelle destination touristique Des outils de communication pour la promotion touristique de la région

Pour promouvoir le produit touristique de la région des Doukkala-Abda et assurer sa commercialisation dans les quatre coins du globe Le CRT (Conseil régional du tourisme) a opté pour la communication et a élaboré, par le biais d’une agence spécialisée, les outils nécessaires, voire même indispensables pour la vulgarisation des potentialités de cette région de plus en plus prisée par les investisseurs dans le domaine du tourisme. "Cette destination touristique n’aura donc plus à sombrer dans l’anonymat comme dans le passé; ceci dans la mesure où tous ces supports de communication joueront leurs rôles pour apporter un plus sur le plan communicationnel pour mieux valoriser ses atouts majeurs.

Des outils, nouvellement confectionnés, en l’occurrence, un site Web, vecteur incontournable pour la promotion de la région", dira Rachid Satori, président du CRT.
En plus, un manuel professionnel du tourisme, un guide et une carte touristique de la région des Doukkala-Abda ont été présentés, mercredi 14 février, aux élus, promoteurs et aux médias lors d’une rencontre organisée dans ce cadre.
Ouvrant la séance, le wali improvisa une allocution au cours de laquelle il mit en exergue les moyens et potentialités de cette région, soulignant l’intérêt et l’importance que possède celle-ci de par sa situation dans les axes Marrakech-Agadir et Essaouira et également de par son littoral captivant qui s’étend sur une longueur de 300 km.

La restructuration des sites touristiques, la réalisation en cours des projets du plan ‘’Azur », l’aménagement des gîtes et le futur complexe touristique de la station balnéaire de Souiria Kédima, en plus évidemment de l’histoire, la culture et le développement sur tous les plans sont autant de mesures et de moyens mis à l’œuvre permettant à cette région de retrouver son charme, son attractivité et d’adhérer activement à l’effort national visant l’accueil de dix millions de touristes à l’horizon 2010.

"La mise en place de ces outils par le CRT est une contribution à cette nouvelle dynamique en matière de la communication et un moyen primordial, précisa R. Satori, pour mieux promouvoir la région".
S’ouvrant juste après la projection faite sur ces outils, le débat se concentra alors sur bon nombre de questions dont les principales se sont axées sur l’absence très remarquée du CRT au Salon national de Marrakech et sa non-participation aux salons internationaux.

Parmi les questions-phares abordées, il y a eu celle qui se rapportait plus particulièrement à l’implantation projetée d’une ‘’centrale thermique au charbon », non loin de la station balnéaire de Souiria Kédima.
Le débat autour de cette question a été, en somme, virulent eu égard à l’effet polluant de ce projet qu’il serait en mesure de provoquer dans une zone spécifiquement touristique et non loin d’une ville qui a tant souffert aux niveaux environnemental et écologique. Prévoir donc un tel projet dans cette zone serait, selon tous les participants, un coup fatal pour tous ces investissements étrangers déjà validés par la Primature et un moyen de confirmer encore que Safi est l’unique ville au Maroc où tous les sacrifices sont permis.

Par ailleurs, la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) a récemment organisé, à Safi, une rencontre d’information sous le thème "Safi bouge" qui sera consacrée à la présentation de modèles de projets réussis relatifs aux activités génératrices de revenu et à la création d’entreprises.
Organisée en partenariat avec la wilaya de Doukkala-Abda et le Centre régional d’investissement, cette rencontre a été une occasion pour débattre des thèmes sur le développement des activités génératrices de revenu et l’auto-emploi.
Cette manifestation a été marquée par la présentation des projets s’inscrivant dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et la remise des attestations à six associations et coopératives ayant bénéficié de l’initiative.

 

Activités génératrices de revenues

Une rencontre a été organisée, à Safi, pour la présentation des expériences réussies dans les domaines des activités génératrices de revenues (AGR) et de la création d’entreprises au niveau de la province.

Les projets réussis de la coopérative de collecte et de commercialisation du lait et celle de cuniculture, ainsi que le projet d’acquisition de triporteurs équipés de caisses réfrigérantes destinées aux marchands ambulants de poissons, ont été présentés lors de cette rencontre, qui a été initiée par le Centre régional d’investissement (CRI) de la région Doukkala-Abda, la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services et le service social de la province.
Une exposition a été montée, à cette occasion, pour présenter les produits et les services des associations et coopératives actives notamment dans les domaines de la poterie et des énergies renouvelables.

Pour le directeur du CRI de Doukkala-Abda, près de 95% des entreprises de la province (environ 965 unités en 2007) ont été créées par le bais du CRI, qui a délivré au cours de janvier dernier 71 certificats négatifs.
Concernant les programmes d’accompagnement des jeunes porteurs de projets au niveau de la région, 32 entreprises ont été créées dans le cadre du programme Moukawalati et 25 par la Fondation Banque populaire pour la création d’entreprises, outre la préparation de 25 ateliers professionnels dans la pépinière d’entreprises de Safi dédiés aux jeunes entrepreneurs.

 
SALAH Zentar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :