Des cellules d’écoute pour réduire l’abandon scolaire

Réduire l’ampleur du phénomène de l’abandon scolaire est devenu l’une des préoccupations majeures de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) des Doukkala-Abda qui a, dans ce sens, mis sur pied une nouvelle stratégie appuyée par des mesures dont principalement la création des cellules d’écoute.
 
A cet effet, l’AREF a conclu à Safi et à El Jadida un accord avec quatre professeurs universitaires, auxquels elle a confié la mission d’encadrement et de formation des volontaires de l’enseignement primaire. Ces derniers auront la tâche d’écouter et d’essayer de comprendre les problèmes et difficultés que les enfants confrontent dans leur parcours scolaire.
A cet effet, un total de 590 enseignants bénévoles, dont 350 de Safi, sont en cours de formation sous l’encadrement de trois professeurs universitaires et sociologues dont M. Korounfoul. Il s’agit là d’une première car aucun autre département n’avait pensé à la formation des ressources humaines en charge de cette tâche à titre bénévole.

Les perturbations du comportement chez les enfants âgés entre 6 et 12 ans et les
techniques d’écoute et leur mise en oeuvre chez ceux ayant interrompu leurs études constituent les principaux axes de la formation qui leur est dispensée.
L’accent et la priorité seront focalisés sur les zones les plus touchées par le phénomène de la déperdition scolaire dans la région des Doukkala-Abda. Les directeurs des établissements scolaires relevant des deux délégations ont, pour leur part, bénéficié dans un premier temps de deux journées d’information et de sensibilisation sur l’importance de ces centres d’écoute des enfants.

"La création de ces centres d’écoute par les services interne et externe de l’AREF des Doukkala-Abda, souligne M. Mohammed Mâazouz, directeur de l’Académie, entre dans le cadre et la stratégie mise en œuvre pour combattre et réduire le taux de la déperdition scolaire dans la région.
Cette stratégie, a-t-il ajouté, vient suite à la Journée nationale d’information sur la déperdition scolaire organisée au siège de la province
d’El Jadida le 7 février 2008 sous le thème "Expériences et alternatives" et qui a connu la participation de tous les acteurs et partenaires de la vie scolaire, ainsi que plusieurs directeurs d’Académies et de délégations du Royaume".

PAR : Par Abdelmajid Nejdi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :