Premier Festival scolaire culturel: « La famille et l’école, ensemble pour asseoir le comportement civique »

Le lycée Hassan II de Safi a abrité dernièrement les assises du premier Festival scolaire culturel et artistique de la région Doukkala -Abda, organisé par l’Académie Doukkala -Abda, en coordination avec les deux délégations du secteur de l’enseignement à El Jadida et Safi.
Ce premier festival a été ponctué par plusieurs activités culturelles et artistiques, où les participants se sont donnés à coeur joie de produire et d’exposer leurs meilleures réalisations. Ainsi, des élèves des écoles, collèges et lycées de la région Doukkala-Abda se sont rencontrés autour de manifestations, de jeux, d’ateliers, de spectacles… Cette année, la valeur la plus importante pour cette édition, était autour du thème : «La famille et l’école: Ensemble pour asseoir le comportement civique ».

D’ailleurs, avant l’organisation de ce festival, Mohammed Mâazouz, directeur de l’Académie régionale Doukkala-Abda, a sensibilisé le comité de direction du festival afin que cette manifestation scolaire culturelle et artistique de la région soit un moment marquant de l’année scolaire 2007/2008. Ainsi, les organisateurs se sont investis pour que cette rencontre soit un échange fort entre les élèves, les enseignants et le public. Les enseignants, quant à eux, ont consacré de leur temps libre des moments importants à la préparation de spectacles, ou à celle d’expositions, et ont ressenti une réelle motivation des élèves. Par conséquent, cet événement était une bonne occasion pour porter un regard différent sur la culture et l’art: non pas celle du « par cœur », mais celle du sens, de la créativité et de la musicalité…

Contes, poésie, arts plastiques, chants, théâtre, cinéma ou danse ont permis de créer un moment privilégié d’échange et de convivialité entre les élèves qui ont été les vrais « instigateurs » de toutes les activités pendant lesquelles ils étaient les comédiens, les metteurs en scène, et parfois même des auteurs. L’après midi de ce festival grandiose a été consacrée au programme phare de cette première édition. Le directeur de l’AREF Doukkala -Abda, accompagné des deux délégués et plusieurs autres acteurs de la vie scolaire et de la société civile, a procédé en présence des autorités locales et provinciales et plus de 600 élèves, à la remise des prix aux meilleures réalisations de l’année 2008. Ainsi le Lycée Al Qods de la ville de Chammaïa a remporté le prix de la meilleure activité cinématographique grâce au film "Les amis", alors que le Lycée Ibn Khaldoune d’El Jadida s’est montré plus fort en terme d’activités des clubs, en s’adjugeant le prix du meilleur documentaire, sur la "tolérance entre religions". Quant au prix de la meilleure pièce de théâtre, il est revenu respectivement à l’école Ouled Hamdane grâce à sa pièce "Nous avons droit à la différence" et au collège Al Massira d’Ouled Frej (El Jadida) pour sa représentation "Tous pour les droits de l’enfant". De même, les élèves Kaoutar Sadate et Bahjour Kouchi ont pour leur part, remporté les prix réservés aux meilleures créations en poésie et arts plastiques.

Le superbe carnaval organisé pour et par les élèves, a été la cerise du gâteau pour bien clôturer les assises de cette première édition. Plus de 800 garçons et filles de différents âges, représentant des dizaines d’établissements scolaires de la région Doukkala Abda, ont en effet sillonné dans une parfaite organisation et responsabilité les principales artères de la ville de Safi, brandissant les drapeaux de la Nation et des photos de Sa Majesté le Roi.
Tout au long du magnifique défilé, les élèves scandaient des slogans appelant à la tolérance, à l’attachement aux valeurs citoyennes et au comportement civique et fustigeant la violence et l’extrémisme.

La vocation de l’école

Les élèves participants à ce premier festival n’ont pas oublié leur origine et leur appartenance à une glorieuse patrie marocaine.

Et, partant de l’histoire du Maroc depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui en passant par l’étude de supports iconographiques mettant en évidence les atouts touristiques et la diversité culturelle de notre pays, les élèves ont immédiatement su tisser les liens entre les pages historiques du Royaume, les hommes et le monde des adolescents. Sans oublier de développer des thèmes importants à leurs yeux tels que la relation «monde des adultes»-«monde des adolescents», la tolérance, les droits des enfants et l’acceptation de la différence.

PAR : Abdelmajid Nejdi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :