Safi: La station touristique Urbagolf lancée

· Le projet espagnol entériné par une convention avec le gouvernement

· Les travaux en trois phases pour 3,7 milliards de DH


· D’autres projets d’envergure à l’étude

Après deux années de négociations, le projet touristique espagnol Urbagolf a été enfin entériné par une convention avec le gouvernement en fin de semaine dernière. La cérémonie de signature a été présidée par le Premier ministre Abbas El Fassi. Cette convention-cadre donne le feu vert pour développer un grand complexe touristique sur le site de Sidi Boudouma près de Souiria Laqdima, une station balnéaire située à une trentaine de kilomètres au sud de Safi.
Le groupe espagnol s’est engagé à développer un programme touristique de haut standing sur une superficie de 300 ha. Il porte sur la réalisation de 9 hôtels, une marina, un terrain de golf, des résidences touristiques et des infrastructures de loisirs.
Le projet sera réalisé en trois phases sur une période de 9 ans et un investissement global de 3,7 milliards de DH, dit Miguel Mas Amengual, DG de Urbagolf. Et, près de 2.000 emplois directs seront créés par le projet.
Ce sera une station touristique de grande envergure et première du genre dans la région de Safi. Urbagolf jouera le rôle de catalyseur et de pionnier permettant de promouvoir un site naturel vierge d’une superficie totale de plus de 3.000 ha dont 1.328 relèvent du domaine de l’Etat, indique Mohammed Lemrabet, directeur du CRI de la région des Doukkala-Abda.
Un bon filon, car à l’évidence, le projet touristique a donné des idées à de nombreux autres investisseurs (cf. http://www.leconomiste.com). Des opérateurs internationaux et étrangers ont manifesté leur grand intérêt pour le site. Des projets d’investissement colossaux sont annoncés.
Et, une commission interministérielle étudie actuellement un autre projet du groupe anglais Beach and Golf Resort. Ce dernier compte réaliser des projets touristiques et immobiliers sur 200 ha sur un terrain limitrophe du projet ibérique. Le montant de l’investissement prévu serait de 6 milliards de DH générant aussi 2.000 autres emplois directs.
Une marina, des villas, des hôtels et une académie de golf font partie du programme. De son côté, le groupe marocain Palmeraie Développement postule aussi pour acquérir 200 ha avec l’intention d’investir 1,7 milliard de DH. Ce projet permettrait la création de 3.000 postes d’emploi. Palmeraie Développement annonce aussi un golf de 18 trous, des établissements hôteliers, des villas et appartements. L’infrastructure d’animation comprend un club de fitness, un club-house, un aquaparc sur 3 ha, une marina et base nautique ainsi qu’une plage aménagée sur 15 ha.
Et, aux dernières nouvelles, la CGI, le groupe émirati Al Quadra Al Kabida et Alliance Développement seraient également très intéressés par le site. Sur le territoire même de Souiria Laqdima, Al Omrane a aussi des projets touristiques et immobiliers sur 178 ha pour 3,4 milliards de DH. Le projet de la holding marocaine vise la réalisation de logements résidentiels, hôtels, espaces commerciaux et de loisirs. Pendant les phases de construction, 7.000 emplois seront créés.

PAR :Mohamed Ramdani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :