Sidi Chiker : une occasion pour les zaouiyas du Maroc d’unir leurs rangs

 
 
Les participants à la 1ère édition des rencontres nationales des adeptes du soufisme, qui s’est ouverte vendredi soir à Sidi Chiker (province de Safi), ont été unanimes à souligner l’importance de cette initiative qui constitue une occasion pour les différentes zaouiyas du Royaume de se rapprocher et d’unir leurs rangs.
Les participants, qui représentent plus de 30 zaouïas du Maroc, ont mis l’accent sur l’importance de l’ouverture des canaux de communication et de dialogue entre les adeptes du soufisme, ce qui est de nature à favoriser la redynamisation du rôle des zaouiyas et la formation d’un front uni contre toutes les formes d’extrémisme et d’ostracisme.

Cette rencontre intervient à un moment où le monde assiste à une certaine confrontation entre les valeurs, a indiqué dans une déclaration à la MAP le représentant de la zaouiyas Heraqia Derkaouiya (Casablanca), Taieb Kriban, soulignant que les enseignements soufis sont la panacée contre les maux dont souffrent les Etats notamment le terrorisme et l’extrémisme.

Taieb Kriban a noté que la rencontre de Sidi Chiker constitue le point de départ pour un dialogue entre les différents aspects du soufisme.

Saluant cette initiative, le représentant de la tarika El Ghazia (Azzemour), Larbi El Khadraoui a indiqué dans une déclaration similaire que cette manifestation religieuse, qui rassemble les zaouïas des différentes régions du Royaume, est une opportunité pour répandre les nobles messages du soufisme et développer chez l’individu les valeurs vertueuses.

Le représentant de la tariqa ouazzania (Ouazzane), Khalid El Hassan El Ouazzani a, de son côté, souligné que la rencontre de Sidi Chiker représente une destination pour les disciples des zaouiyas et une occasion pour ces derniers de se retrouver et se rapprocher du Créateur.

Le représentant de la zaouiya machichiya, EL Ouehhabi Taher a, quant à lui, noté que cette rencontre est une occasion pour assurer l’unité des rangs des adeptes des confréries soufies et lutter contre ceux qui tentent de porter atteinte à l’image de l’Islam.

Le soufisme est une nécessité dans un monde en proie à la violence, a-t-il ajouté.

Le représentant de la zaouiya de Cheikh Maa Elainine (Tarfaya), a, pour sa part, estimé que la première édition des rencontres nationales de Sidi Chiker des adeptes du soufisme est une opportunité pour les participants d’avoir une vision commune des différentes questions religieuses.

Les rencontres nationales de Sidi Chiker constituent, en outre, une occasion pour tirer inspiration des valeurs spirituelles du soufisme émanant du Saint Coran et de la Sounna du Prophète, pour concevoir des approches novatrices en matière d’encadrement des musulmans dans les différents aspects de leur vie et participer de leur épanouissement religieux.

Au programme de cette manifestation de trois jours figurent deux conférences sur "Les missions des zaouiyas soufies à travers l’histoire" et "Les vertus du Prophète", outre la récitation du Saint Coran, et la déclamation de panégyriques du Prophète Sidna Mohammed, prière et salut soient sur Lui.

MAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :