Lancement du projet d’agrégation de la filière blé dur dans la plaine de Doukkala-Abda

La campagne agricole 2008-2009 dans la province de Safi a été marquée par le lancement du "Projet d’agrégation de la filière blé dur" dans la plaine de Doukkala-Abda, initié dans le cadre du "Plan Maroc Vert".
Lancé par la Société nationale de commercialisation de semences (SONACOS), ce projet a pour objectif de traiter les problèmes de l’agriculture marocaine à travers l’agrégation en tant que nouveau procédés qui s’articule autours de l’amélioration de la chaîne de production et de l’exploitation durable des ressources naturelles.
Le coût de ce programme de démarrage de 2.000 ha s’élève à 19 millions de dirhams, dont 4 millions pour les intrants, 400.000 pour l’encadrement technique, 14 millions pour l’achat de récolte et 600.000 pour les frais de stockage pour une durée de trois mois.
Le projet vise l’amélioration de la qualité et l’augmentation de la productivité de 15 qx à 20 qx dès la première année et l’augmentation de plus de 30 pc la production (de 30.000 qx à 40.000 qx) en plus de la structuration de la filière par l’organisation des producteurs en groupements.
Ce programme de démarrage auquel vont participer 250 agriculteurs va réserver une superficie de 1.000 ha pour le blé dur avec la prévision de porter cette superficie à 5.000 ha l’an prochain pour atteindre 70.000 ha au terme du projet.
Le projet revêt une importance particulière eu égard aux superficies emblavées en céréales dans la plaine de Doukkal-Abda (580.000 ha), et à la très forte demande des semouleries en blé dur.
Dans ce cadre, le directeur régional de l’Agriculture à Safi, M. Ahmida El Harhouri a déclaré à la MAP que plusieurs minotiers se sont déclarés prêts à participer dans ce projet et à acheter les récoltes de blé dur produites selon des normes de qualité reconnues mondialement.
Ce projet, a-t-il ajouté, va apporter de nouvelles formules de commercialisation à haute productivité et une valeur ajoutée à la production nationale de blé dur, qui a été marginalisée par les industries agro-alimentaires privilégiant le produit importé.
La SONACOS va garantir les facteurs de production des engrais et des semences sélectionnées et l’encadrement technique de proximité ainsi que la collecte, le stockage et la commercialisation de la production. Elle va également faciliter aux agrégés l’accès au financement dans le cadre d’un système défini entre l’Etat et le Crédit agricole du Maroc (CAM).
De leur côté, les "agriculteurs agrégés" vont s’engager à réserver une superficie au blé dur, appliquer les techniques indiquées par le conseil technique, garantir la livraison de la totalité de la production à l’"agrégateur" au prix convenu et souscrire auprès de la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurance (MAMDA) une assurance garantie contre les effets de la sécheresse avec délégation de créances à l’agrégateur.
L’Etat, pour sa part, s’engage à identifier les agrégés, les informer et les sensibiliser sur le projet et les rassembler dans des groupements selon les communes, en leur assurant l’assistance technique, financière et juridique. Il devrait également impliquer le CAM et l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) dans les opérations de stockage et de commercialisation.
Pour la concrétisation de ce projet, trois niveaux de contractualisation sont à prévoir. Il s’agit d’une convention Etat-SONACOS, un contrat de partenariat SONACOS-l’Institut national de recherches agronomiques (INRA) et un contrat d’agrégation entre la SONACOS et l’agriculteur.

MAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :