Safi renforce les infrastructures électriques

· La demande en énergie a augmenté de 9% en 2008
La Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Safi (Radees) s’est attelée à renforcer les infrastructures de distribution de l’électricité. La croissance de la demande sur l’énergie électrique a atteint 9% en 2008. Et dans l’objectif d’accompagner le développement de la ville, la régie a initié de grandes opérations dans le domaine, déclare Abdelaziz Aït Allah, directeur de la Radees.
Des opérations d’envergure ont été effectuées pour d’abord la sécurisation de l’alimentation en électricité de la ville. Et aussi pour l’amélioration des performances techniques, la reconversion et le renforcement des réseaux. La généralisation de l’accès au réseau électrique en faveur des foyers défavorisés figure également parmi les priorités. Le secteur de l’éclairage public de la ville n’est pas en reste.
Ainsi et afin d’atteindre un niveau confortable de sécurité d’alimentation en énergie électrique, la Radees a entrepris deux grands projets ayant permis d’augmenter la puissance disponible de la ville de 60 à 100 mégawatts et sa puissance garantie de 40 à 60 mégawatts tout en assurant la continuité d’alimentation de la ville en cas d’indisponibilité d’un poste source.
A cet effet, il a été procédé à l’acquisition, en avril 2007, du nouveau poste source 60/20KV «Safi II» d’une puissance installée de 40 mégawatts. Il est doté d’un système de contrôle à commande numérique de dernière génération. Plus récemment, en juillet dernier, il a été procédé au renforcement de l’ancien poste source 60/20KV du quartier Azib Derai par un troisième transformateur 60/20 KV de 20 mégawatts. Ce qui porte ainsi sa puissance installée de 40 à 60 mégawatts. Ce poste connaît actuellement des travaux de remplacement de son système de contrôle-commande par un nouveau système entièrement numérique, indique le directeur de la Radees.


Réduire les pannes

Par ailleurs, de grandes opérations ont été entreprises sur un réseau de distribution dépassant les 600 km. Ce qui permet d’améliorer les performances techniques et de réduire le nombre de pannes, est-il précisé. Et, afin de satisfaire les besoins des clients industriels en leur assurant la puissance de court-circuit nécessaire pour le démarrage de leurs moteurs, la régie a achevé en janvier dernier la reconversion de la totalité du réseau 5,5 KV en 20 KV.
Parallèlement, chaque année, la Radees programme la reconversion de 1.000 clients du 127V au 220V. A partir de l’année 2007, ce rythme a été augmenté à 2.500 clients par an.
Et pour faire face à l’augmentation de la charge électrique transitée dans les câbles moyenne tension et garder son taux dans des niveaux satisfaisants (moins de 50%), une nouvelle opération de remplacement des câbles souterrains de section 150 mm² (de capacité égale à 300 ampères) par des câbles de section 240 mm² (de capacité égale à 450 ampères) a été effectuée. Ce qui a permis le remplacement de 24 km de câbles. Et il est prévu la pose de 20 km de câbles 240 mm² supplémentaires, chaque année.
Un intérêt particulier a été accordé aux artisans et aux petits industriels. C’est pourquoi la régie procède au remplacement de 20 km de câbles basse tension.

PAR :Mohamed RAMDANI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :