Remise des diplômes aux lauréats de l’IFCS

La 4e promotion des infirmiers diplômés d’Etat à l’honneur. L’IFCS (Institut de Formation aux Carrières de Santé) de Safi dont la raison d’être est de former des infirmiers diplômés d’Etat a de nouveau été à l’honneur lui qui venait de célébrer dernièrement la sortie de sa quatrième promotion.
Faut-il rappeler que le nombre des lauréats déclarés admis au titre de cette 4ème promotion après un cursus formatif de 3 ans d’études est de 36 dont 29 filles et 2 anciens fonctionnaires. Ouvrant la séance à l’issue de laquelle il a été prévu de procéder à la remise des diplômes, le Dr. Mohamed Bousfiha a pris la parole en sa qualité de directeur régional et délégué provincial du ministère de la Santé pour féliciter les lauréats et mettre l’accent sur le respect de la déontologie professionnelle, le dévouement, l’abnégation et la nature surtout des relations, nobles, devant lier l’infirmier et le malade.

De son côté, le responsable de l’institut évoqua le souci dont l’IFCS a toujours été animé depuis son ouverture en 2006 pour dispenser aux étudiants une formation de qualité. Ce souci est à priori assez apparent, selon lui, ceci dans la mesure où il se matérialise dans l’élaboration du projet d’établissement de l’IFCS dont l’essence même s’articule autour de l’axe afférent au projet proprement pédagogique. Il s’agit d’un projet, ajouta le responsable de l’IFCS, qui vise à introduire une approche pédagogique basée sur des méthodes actives et des principes d’andragogie au sein desquels l’étudiant est l’élément actif de sa formation.

Il convient de rappeler, par ailleurs, que les diplômes remis aux lauréats donnent droit à ces derniers d’exercer la fonction d’infirmiers polyvalents dans les secteurs de la santé si bien dans le réseau hospitalier que dans le réseau de soins de santé de base. Ces infirmiers diplômés d’Etat dont l’intégration au secteur public reste toutefois conditionnée et par la disponibilité des postes budgétaires au niveau central et par la réussite aux concours devant être lancés par le ministère de tutelle ont le choix d’opérer aussi dans le privé ou encore pour leur compte personnel. L’actuel IFCS de Safi dont les bâtisses sont en préfabriqué est sur la voie de disparaître pour être remplacé par le nouvel et futur édifice en dur dont les travaux, en cours de réalisation, se trouvent déjà à un stade assez avancé.

Par Salah Zentar

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :