Safi organise les Trophées de la Céramique

·La 2e édition récompense la créativité des PME et des artisans du secteur

· Les produits des lauréats seront exposés dans différentes villes

LA 2e édition des Trophées de la Céramique de Safi 2008 s’est tenue vendredi dernier. L’édition a été dédiée à l’artisan feu Abdelkader Gharissi (1926-1995) qui était maître céramiste de Safi.
Ce «concours exposition» est destiné à récompenser les PME (10 y ont participé), les mono artisans (26) et les artistes du domaine, les créateurs libres et même des étudiants (30). La manifestation est financée par l’INDH, le secrétariat d’Etat chargé du secteur et par la Chambre d’artisanat. Ce genre de compétition encourage et développe chez l’artisan l’esprit de création et d’innovation, précise Naouis Youssef, délégué de l’Artisanat à Safi. Par ailleurs, les efforts et les succès réalisés par ces opérateurs contribuent au développement du tissu économique de la région, est-il ajouté.
Dans ces perspectives, un plan de développement de la filière de la céramique de Safi 2008-2012 a été validé le 9 juin dernier. L’objectif est de faire de la ville un pôle de l’excellence de compétitivité et d’innovation nationale en matière de céramique marocaine. Le premier objectif est l’amélioration de la chaîne de production. Et ce à travers l’appui à la mise à niveau des PME et le soutien à la promotion et à la commercialisation de la production des mono artisans.
Il est à rappeler que le secteur de l’artisanat constitue une composante essentielle de l’environnement socioéconomique de Safi. Il est générateur d’emplois avec une diversité des activités et des produits. Il contribue directement et indirectement à la promotion du tourisme et du patrimoine culturel artistique de la province. Il constitue donc un pôle économique à part entière.
Dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l’artisanat «vision 2015», la délégation de l’Artisanat de Safi a ouvert plusieurs chantiers qui visent le développement du secteur, est-il indiqué.
Des projets ont été concrétisés en faveur des mono artisans et des coopératives en collaboration avec le programme INDH. Il s’agissait d’appuyer des activités génératrices de revenus, de renforcer la production, et d’intégrer la femme dans l’activité économique.
Par ailleurs, des actions ont été entreprises pour la structuration des PME. L’objectif est de les moderniser, d’améliorer leur compétitivité et d’orienter leurs productions vers l’export à travers des études et la subvention d’expertises. Pour les études techniques, une convention de partenariat a été signée avec l’Ecole supérieure de technologie de Safi. Ce partenariat vise essentiellement l’amélioration des équipements et la maîtrise technique de la céramique dans la région, est-il souligné. Un budget de l’ordre de 400.000 DH a été alloué pour la conception et la mise en œuvre d’une calibreuse et une croûteuse et pour l’identification et la caractérisation des défauts de la céramique de Safi.
Des actions ont été également effectuées au profit de 3 entreprises pour améliorer la chaîne de valeur. Ce volet vise le développement du processus de production, du design et l’accompagnement pour des solutions d’emballage adaptées aux produits de la céramique.
D’autre part, la formation continue des mono artisans du secteur de la poterie est une des stratégies de la délégation de l’Artisanat de Safi. Cette dernière a organisé 3 séminaires de formation à leur profit. Ainsi, 19 bénéficiaires dont 8 filles relevant de 3 coopératives et 24 potiers de la colline et de Chaâba ont été formés dans le «traînage et le moulage» Alors que 17 potiers de la coopérative Hassania de la commune rurale de Saâdla ont été initiés aux techniques de tournage et de façonnage.
Et en matière de promotion et de commercialisation, le secteur de l’artisanat de Safi a participé aux différentes manifestations économiques, foires et expositions. Par ailleurs, et pour la promotion du secteur de la poterie/céramique, il a été procédé à la création d’un atelier pilote d’appui pour l’innovation et la création dans le domaine. Cet atelier sera à la disposition des mono artisans, des PME, des étudiants et des chercheurs, dit le délégué. Pour l’aménagement et les équipements de cet atelier, un budget de l’ordre de près de 2,9 millions de DH a été alloué par le secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat.

PAR :Mohamed RAMDANI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :