Convention collective de travail à Safi

Une convention collective pour les personnels de la conserve de poisson
a été conclue mardi à Safi entre l’association professionnelle du
secteur, l’Union marocaine du travail (UMT) et la Chambre de commerce,
d’industrie et de services de la ville.
Signée en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation
professionnelle, Jamal Rhmani, et du wali des Doukkala-Abda et
gouverneur de Safi, Larbi Sebbari Hassani, cette convention vise, à
travers l’organisation de la relation de travail, la consolidation de
la paix sociale, l’amélioration des conditions de vie des salariés et
le développement de la capacité compétitive de la conserverie de
poisson.

A cette occasion, M. Rhmani a rappelé que cette
convention, qui porte sur l’un des secteurs vitaux de la ville de Safi,
est la 41-ème du genre à être conclue au Maroc depuis l’indépendance et
la 9e depuis l’entrée en vigueur du Code du travail (8 juin 2004).

Cet
acte témoigne de la maturité du tissu économique national et de sa
volonté de développer le climat des affaires sur la base de rapports
sociaux sains, fondés sur le dialogue et la concertation, a estimé M.
Rhmani.

Le ministère, a-t-il indiqué, prépare actuellement une
convention collective pour le secteur agricole dans le Souss-Massa-Drâa
en coordination avec les associations professionnelles et les Centrales
syndicales, dans la perspective de sa généralisation à l’échelle
nationale.

La conjoncture internationale actuelle doit, plus que
par le passé, inciter les acteurs économiques à oeuvrer en faveur de
l’instauration d’un climat où prime la culture du dialogue et de la
concertation entre les partenaires socio-économiques, a-t-il souligné.

M.
Rhmani a également évoqué la décision du dernier Conseil
d’administration de la CNSS concernant notamment l’extension du panier
de soins AMO (Assurance maladie obligatoire) aux soins ambulatoires.

De
son côté, Larbi Sebbari Hassani s’est félicité de la signature de cette
convention qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour
améliorer les relations entre les partenaires socio-économiques.

Le
wali a mis en exergue la place qu’occupe la conserve de poisson dans le
tissu économique local, sachant que le secteur emploie plus de 7.000
personnes et génère des recettes de l’ordre d’un milliard de dirhams
par an.

Le président de l’association professionnelle du secteur
de la conserve, Mounir Adehloumal a, pour sa part, a appelé les parties
concernées à rechercher une solution aux problèmes qui entravent le
développement du secteur.

Entre autres difficultés, le
responsable de l’association a cité l’insuffisance de la matière
première qui se répercute négativement sur les performances des
entreprises qui, a-t-il précisé, tournent actuellement à 50% de leurs
capacités réelles.

MAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :