Safi: De nombreux projets structurants. Aménagement des voiries

· Le boulevard Hassan II relooké

· 148 millions de DH pour les centres urbains de la province

De gros investissements vont être engagés dans le renforcement et
l’entretien de la voirie dans les différents quartiers de la ville de
Safi. Pour ce faire, des conventions multipartistes sont en cours de
signature.
Le programme sera réalisé en partenariat avec la Direction générale des
collectivités locales (DGCL), le Conseil régional de Doukkala-Abda, le
Conseil provincial, la Commune urbaine de Safi, l’OCP et Al Omrane
Holding de Tensift. Ce grand projet d’un montant de près de 70 millions
de DH sera réalisé sur 3 ans (2009/2011), est-il indiqué auprès de la
wilaya.
Par ailleurs, le réaménagement du boulevard Hassan II est un autre gros
projet structurant. Ce boulevard, long de près de 14 km, est assurément
la colonne vertébrale de la ville. Un grand chantier qui va mobiliser
un investissement global de l’ordre de 100 millions de DH et qui a été
lancé dès 2007 sans la participation de la Commune urbaine. Les travaux
devront totalement être achevés en 2010. Les sources de financement
sont le ministère de l’Intérieur, le Conseil régional de Doukkala Abda,
le Conseil provincial de Safi, l’OCP et la Radees (Régie autonome de
distribution d’eau et d’électricité de Safi).
En plus des travaux de voirie, il est prévu le renouvellement du réseau
d’éclairage public de qualité, la création de fontaines, d’un mobilier
urbain (pergolas et bancs), d’espaces verts avec des systèmes
d’arrosage, la reconfiguration des abords, des carrefours, des allées
et des trottoirs. Des installations de signalisation horizontale et
verticale sont également au programme. Les objectifs du projet
permettront la mise à niveau des infrastructures et l’embellissement de
la ville, est-il signalé. La première tranche du boulevard Hassan II
est actuellement achevée pour un coût total de 44,80 millions de DH. La
deuxième tranche est en cours de lancement pour un montant de 19
millions de DH, précise-t-on. Par ailleurs, les autorités locales se
sont attelées au réaménagement des traversées des différents centres
urbains et ruraux relevant de la province de Safi. Le coût global des
projets s’est chiffré à quelque 148 millions de DH sur un linéaire
total de 50 km. Le financement a été assuré par le ministère de
l’Intérieur (via la DGCL) à hauteur de 90,7 millions de DH, le Conseil
régional avec 61 millions de DH, le Conseil provincial (3,9 millions de
DH), alors que l’OCP contribue à hauteur de 5 millions de DH. Ces
infrastructures de base ont un impact très important sur le
développement socioéconomique de la population. Assurément, les centres
urbains et ruraux constituent une véritable vitrine pour Safi. L’economiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :