La médina de Safi fait peau neuve

Un appel vient d’être lancé au profit des Safiots «aisés» qui possèdent encore des riads dans l’ancienne médina de la capitale de Doukkala- Abda. L’objectif de cette initiative est de restaurer ces bâtisses selon les normes codifiées dans «La Charte architecturale».
En effet, les locaux de l’Alliance Franco-Marocaine de Safi ont abrité récemment une conférence à laquelle ont assisté des Marocains et des Français résidents à Safi. Cette communication s’inscrit dans le cadre du programme culturel d’automne, élaboré par la Commission culturelle du bureau de l’alliance sous le thème: «Réhabiliter le Safi culturel».
Ainsi, et devant un public averti, l’architecte Abdelmajid Hadmi, l’un des responsables de l’opération de réhabilitation de la médina safiote, a souligné l’importance de ce projet. Il a rappelé l’historique de la ville qui, avec l’avènement du Protectorat se scinde en «ville nouvelle» et ancienne médina. De ce fait, les nouveaux quartiers vident la médina qui est, entre autres, une zone d’activité économique.
Résultat: les médinois, en plus des nouveaux venus issus de l’exode rural, y vivent dans la précarité. Cette paupérisation accrue finit par créer une ghettoïsation de facto. La médina se métamorphose, alors, peu à peu, en un quartier «insalubre». Heureusement qu’un projet structurant ait été initié pour la «Sauvegarde et la réhabilitation de la médina de Safi».
Ainsi, «avec moins de 70 millions de DH, le projet a connu l’implication de plusieurs acteurs, notamment la Commune urbaine de Safi, le Conseil de région de Doukkala-Abda, la Régie autonome de distribution de l’eau et de l’électricité de Safi (Radees) et la holding Al Omrane», indique Hadmi.
Au début, les responsables ont réalisé un diagnostic de l’existant concernant le parc bâti. Le constat était très alarmant. Ensuite, il a fallu réaliser un état des lieux exhaustif des bâtisses qui nécessitaient la restauration, avant de passer à la phase de réalisation. La première tranche du projet est toujours en cours. Pour rappel, les travaux ont démarré en 2008 et devraient être achevés fin 2010. Quelques bâtisses sont déjà réaménagées. Des kissariats sont complètement restaurées et une allée commerciale est réaménagée de fond en comble. Il s’agit, entre autres, de Bir Anzarane (entre Bab Chaaba et Sidi Boudheb). A noter que la restauration est réalisée avec des matériaux à l’ancienne (zelliges, moucharabiehs, etc.) et dans une perspective esthétique de très haut niveau. Ainsi, la promenade dans l’artère commerciale, qui part de la colline des potiers jusqu’à la mer, est devenue «un éblouissement des sens». L’activité artisanale a été également revalorisée. Ce qui permet aux visiteurs de découvrir ce qui était autrefois splendeur coutumière.
Certes, beaucoup de travail reste à faire, et surtout en ce qui concerne l’implication des résidents, pas toujours conscients des enjeux colossaux du projet. Apparemment, les prémices de cette dynamique positive et constructive se font sentir déjà par l’inauguration de la première maison d’hôtes dans l’enceinte de la médina de Safi, il y a peu de temps (ex-maison Ben Abdelkhalek).

3,5 millions de DH pour le musée
Le prestigieux fort Dar Soltane (ex-Bureau arabe) subit actuellement une cure de jouvence. C’est la partie abritant le Musée national de la céramique qui est concernée par ce projet. Selon Mohamed El Kharaz, délégué du ministère de la Culture à Safi, «il s’agit de deux opérations complémentaires». La première est l’œuvre du Conseil provincial et consiste en un pavage de l’accès à la bâtisse pour un investissement d’un million de DH. Le coût de la seconde partie est estimé à 2,5 millions de DH. Il est pris en charge par le ministère de la Culture.
L’objectif étant de restaurer et de sécuriser les bâtiments, afin que le musée soit au diapason des normes internationales. Par ailleurs, des contacts sont en cours avec des organismes portugais dans le but de s’attaquer à l’icône de Safi, «Le château de mer» dont l’état est particulièrement préoccupant.

L’économiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :