Le colloque international de Safi appelle au soutien de l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc

Les participants au colloque international sur le Sahara marocain, organisé du 9 au 11 décembre à Safi, ont appelé au soutien de l’initiative d’autonomie proposée par le Royaume en prenant compte de ses dimensions juridiques et ses objectifs de consolidation de la démocratie régionale.

Dans le rapport final, rendu public à l’issue des travaux du colloque, les académiciens et experts marocains et étrangers se sont par ailleurs prononcés pour la création sur l’ensemble du territoire national de centres de recherche sur les provinces du sud dans le cadre d’un programme global pour l’édification d’un Maroc moderne.

Les participants ont aussi insisté sur le rôle de la diplomatie universitaire en tant que moyen de défense de la juste cause nationale, avec objectivité et neutralité intellectuelles.

Ils ont également plaidé pour la poursuite des efforts visant à analyser les relations liant le nord et le sud du Maroc

Le colloque a aussi jugé primordiale la contribution à la préservation du patrimoine sahraoui et la diffusion des recherches et études sur le Sahara.

Organisé par l’université Cadi Ayyad, le colloque s’est articulé autour de trois axes essentiels.

Le volet historique a porté sur les étapes confirmant l’identité marocaine du Sahara et soulignant les liens entre les tribus et les Souverains de la dynastie alaouite, et qui résident en les liens d’allégeance, de combat commun et de l’unité du rite malékite.

Le deuxième volet a évoqué les aspects juridiques de la stratégie nationale en matière de traitement de la question du Sahara dans le contexte actuel, conformément aux orientations de SM le Roi Mohammed VI.

A cet égard, les interventions ont rappelé les conventions et traités internationaux notant la souveraineté du Maroc sur ses provinces du sud.

Les conférenciers ont de même fait part de la disposition du Maroc à trouver un règlement définitif à ce conflit artificiel, à travers la proposition d’autonomie, en tant que choix illustrant la volonté du Royaume pour la consolidation de la démocratie, le renforcement de la décentralisation et la réalisation du développement global.

Le colloque a, par ailleurs, tenu à souligner le rôle de la créativité littéraire et intellectuelle dans la rédaction de l’histoire, à travers l’accompagnement des faits et événements.

Dans ce sens, les interventions ont affirmé que la poésie et la littérature sont aussi importantes que les liens historiques, géographiques, culturelles et sociales confirmant la marocanité des provinces du sud.

Placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce colloque, organisé en collaboration avec la faculté multidisciplinaire de Safi, s’est proposé de mettre la lumière sur les rapports historiques, humains, juridiques et cultuels liant le Maroc à ses provinces du sud.

Ce colloque s’inscrit aussi dans le cadre de la diplomatie académique, s’ajoutant ainsi à celle diplomatique menée par les autorités officielles.

Le colloque a également rendu un vibrant hommage à M. Abbès Jirari, conseiller de SM le Roi pour sa contribution, dans ses divers écrits, à la défense de la cause nationale.

Le programme a comporté une série d’interventions et ateliers exposant les aspects historiques, culturels et littéraires du Sahara marocain ainsi que l’organisation d’une exposition d’ouvrages et publications y afférents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :