M. Khalil Boucetta préside les assises du Conseil Provincial El Jadida

La réalisation du
développement économique et social du Maroc est tributaire de la mise
en œuvre du projet de la régionalisation avancée, prôné par S.M. le Roi
Mohammed VI, a souligné, samedi M. Khalil Boucetta, lors de sa
présidence aux assises du conseil provinciales, tenues au siège du
Parti de l’Istiqlal à El Jadida, en présence de l’inspecteur du Parti
M. Ahmed Hamouli, du secrétaire provincial du conseil provincial M.
Jamal Benrbiâ, de députés et membres de la chambre des conseillers les
frères Hadjs Abou Alfaraj et Taoufik Nacer, du secrétaire provincial de
l’UGTM M. Abdellah Haouri, ainsi que de secrétaires et trésoriers de
différentes sections du Parti dans la capitale des Doukkala et un grand
nombre d’autres militants et invités d’honneur, tels Haj Mohamed Sadik
et Malika Brihoum, etc…L’envoyé du comité exécutif a ajouté que ce
projet de la régionalisation avancée permettra au Royaume d’entrer dans
une phase de réformes grandioses, nécessitant un long souffle, une
mobilisation collective de la part des forces agissantes, des
différents acteurs concernés par ce chantier ainsi que des citoyens, en
vue de lui garantir toutes les conditions de succès. M. Khalil Boucetta
a affirmé que la régionalisation élargie se veut, actuellement, un
impératif majeur, car elle constitue un outil efficient pour atteindre
les objectifs du développement, notant que l’édification de la
démocratie moderne exige l’adoption d’une politique régionale, à même
de permettre à chaque région, de mieux exploiter ses richesses et ses
compétences humaines pour réussir une meilleure promotion économique,
sociale et culturelle.
Le coordinateur de la région Doukkala Abda
qui est venu plutôt écouter les militants et leurs doléances, a précisé
avant d’aborder le volet de l’intégrité territoriale, que la
commémoration du 11 janvier 1944, date historique de la présentation de
la motion de l’indépendance, est un événement qui a constitué un
tournant dans l’action populaire pour l’indépendance, l’établissement
de la démocratie, la garantie des droits et la dignité des citoyens et
le parachèvement de l’intégrité territoriale du pays dans le cadre de
la Monarchie constitutionnelle… Aujourd’hui, a-t-il déduit, en
célébrant cet anniversaire, le Maroc vit une ère nouvelle sous le règne
de S.M. le Roi Mohammed VI, celle du développement humain, de
l’édification de l’Etat de droit et de la démocratie authentique. Comme
par le passé, le Roi et le peuple mènent ensemble le combat pour
construire l’avenir et pour assurer le développement intégral et
durable et la prospérité à laquelle aspirent les générations montantes

Revenant sur l’intégrité territoriale, M. Khalil Boucetta s’est
longtemps arrêté pour expliquer les principes fondateurs du principe de
l’autonomie du Sahara marocaine. L’autonomie que la Maroc a choisie
après plusieurs étapes dans la bataille pour son intégrité
territoriale, a-t-il indiqué, est l’une des conceptions modernes de
l’autodétermination, puisqu’elle signifie la possibilité de gérer
démocratiquement les affaires, mais sous la souveraineté marocaine,
a-t-il précisé. Jouissant aujourd’hui de l’appui des nations unies et
de l’opinion internationale, l’autonomie est une opportunité historique
pour le règlement définitif de la question du Sahara, a-t-il fait
savoir, affirmant à ce sujet, que cette thèse qui tient bon la route
permet de parvenir à des solutions qui servent les intérêts des
habitants de la région et garantissent la paix, la stabilité et
l’intégration du Maghreb…
Abordant le dernier volet de son
intervention le président du conseil Provincial M. Khalil Boucetta, a
rappelé le bilan particulièrement positif de la moitié du mandat du
gouvernement mené par le Parti de l’Istiqlal sous la férule de son
Premier ministre M. Abbas Fassi. Le Parti de l’Unité et de
l’Egalitarisme et malgré les conspirations de ses adversaires, demeure
la première force partisane du royaume. Après des précisions jugées
nécessaires sur le dernier remaniement gouvernemental, M. Khalil a, à
cette occasion, tenu à remercier les militants du Parti dans la
province d’El Jadida pour leurs efforts à maintenir le Parti toujours
au dessus du lot et les devant de la scène politique, les invitant à se
déployer d’avantage pour investir les communes rurales qui manquent à
la chaîne. Pour ce faire, il a réitéré son appel à la multiplication
d’efforts pour renforcer et unir les rangs du Parti et restructurer ses
sections et différentes organisations parallèles. « Il s’agit du seul
et unique moyen pour relever le challenge des échéances électorales de
2012 ». Le président du conseil provincial d’El Jadida a, avant
d’achever son intervention, appelé les militants à se mobiliser pour
contribuer à la réussite et mise en œuvre du projet de la
régionalisation élargie, la participation massive au centenaire du
leader de l’Union et de l’Egalitarisme, Feu Allal Fassi et à la
célébration de la cinquantième anniversaire de la fondation de l’UGTM.
Les
débats fructueux ayant eu lieu ont été couronné par la lecture des
recommandations finales des assises de cette session du conseil
provinciale réussie à tout point de vue.
Lematin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :