Évaluation du programme  »Raouaj » Le ministre Réda Chami préside les travaux de la journée d’information.

          

Le
ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies,
Ahmed Réda Chami, a présidé, vendredi 5 février 2010 à Safi, en
compagnie du wali de la région des Doukkala-Abda et gouverneur de la
province de Safi, Larbi Sebbari Hassani, et en présence des présidents
des conseils élus, des députés, des présidents et représentants
d’associations professionnelles et de plusieurs commerçants, les
travaux de la journée d’information portant sur l’évaluation des
résultats préliminaires issus de l’opération d’équipement des locaux
commerciaux initiée dans le cadre du programme «Raouaj»
       
Dans une allocution prononcée à l’occasion, M. Réda Chami a mis
l’accent sur l’importance cruciale du secteur du commerce et de
distribution et a souligné son rôle vital dans le tissu de l’économie
nationale, dans la mesure où il englobe environ 928.000 points de vente
et emploie près de 1.273.000 personnes, générant ainsi une valeur
ajoutée estimée à plus de 70 milliards de dirhams. Partant de ces
données, le gouvernement a initié, selon le ministre, dans le cadre
d’une approche concertante et volontariste, le programme «Raouaj vision
2020» qui, a priori, présente des offres intégrées susceptibles de
booster toutes les composantes du secteur à travers des mesures à même
de faire du Maroc un pôle de commercialisation par excellence. Pour
dynamiser ce programme, le ministère a créé un fonds intitulé  »Raouaj
fonds » auquel il a mobilisé les moyens matériels nécessaires pour
soutenir le commerce de proximité et organiser et moderniser les
espaces commerciaux avec sa participation effective aussi à la
réalisation des plans de développement du secteur au niveau régional,
sans oublier l’encouragement des gens de la profession à l’adhésion à
ce nouveau concept de gestion et leur incitation à rallier le réseau
commercial, a-t-il ajouté. Certes, le secteur du commerce occupe une
place privilégiée dans l’économie de cette ville qui compte globalement
quelque 12.900 unités (détaillants) et près de 370 unités (grossistes).

La ville a été, selon le wali de la région, l’une des premières
à avoir bénéficié du plan «Raouaj» programmé, a-t-il ajouté, dans le
but de réhabiliter l’ancienne médina que Sa Majesté le Roi Mohammed VI
avait visitée en novembre 2008. Ce plan, qui s’inscrit dans le cadre
d’une stratégie globale visant la modernisation des entreprises
commerciales, a fini par aboutir à un partenariat groupant le ministère
de tutelle, l’Agence nationale de la promotion des petites et moyennes
entreprises, l’INDH et la CCIS de Safi, afin de procéder à la
restructuration de 200 locaux de commerce. Ce programme a tendance à
s’étendre en vue de toucher 238 locaux supplémentaires et dont les
travaux pourraient démarrer durant le mois en cours. Une enveloppe
budgétaire de 12.080.000 dirhams étant déjà allouée à la réalisation de
ce programme. Cependant, pour soutenir les efforts investis, il a été
procédé, dans le cadre de l’INDH, à la programmation, entre 2006 et
2010, de 24 projets profitant à 6.490 bénéficiaires pour un montant
global de 22.553.607 DH dont 10.622.000 DH comme contribution de l’INDH.

Le matin  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :