La ville de Safi primée pour la mise à niveau de ses commerces

 

· 200 enseignes déjà relookées grâce à Rawaj

· Contraintes: Méfiance des commerçants et difficultés administratives


· Le projet va être généralisé dans les petites villes de la province

La sauce Rawaj a pris à Safi. La ville s’est distinguée dans la mise en œuvre de ce programme de mise à niveau des commerces. Et elle a été récompensée pour ses efforts. Lors de la 9e édition du Forum national du commerce et de la distribution qui s’est déroulé mercredi à Skhirat, trois prix lui ont été décernés: deux commerces parmi les cinq meilleurs sont safiots et la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services (CCIS) a reçu un prix honorifique pour ses efforts dans l’accompagnement des commerçants.
Si les effets de ce projet sont bien réels à Safi, alors que dans d’autres villes ils se font attendre, c’est tout d’abord parce que la ville était prête à l’accueillir. «Au moment où le projet Rawaj a été lancé, nous venions de terminer la réhabilitation de la Médina. Il manquait justement la modernisation interne des échoppes», indique Mohammed Azouaou, directeur de la CCIS. Mais la mise en œuvre du projet a présenté un réel défi. «C’est un projet très complexe. Les gens sont réticents au changement. Ils tiennent parfois le magasin de leur famille et ne veulent pas y toucher», explique le directeur de la CCIS. De plus, le projet s’accompagnait de méfiance. «Plusieurs projets de ce type avaient déjà été testés et les commerçants doutaient. Ils avaient également peur de réveiller l’administration fiscale», poursuit Azouaou. Une autre grosse contrainte a été administrative. Certains commerçants n’avaient presque aucun papier en règle. La CCIS a donc dû assurer un véritablement encadrement administratif.
La première phase du projet a nécessité une expertise recensant l’ensemble des besoins des bénéficiaires. Une réflexion a également été menée sur le choix des équipements. A ce niveau-là, un grand travail de sensibilisation a été nécessaire: «Il a fallu convaincre les commerçants d’opter pour tel ou tel équipement», souligne Azouaou. Ensuite, des appels d’offres ont été lancés pour la commande des fournitures.
Actuellement, le projet en est à plus de 50% de réalisation. Plus de 200 commerces ont déjà bénéficié du programme, sur les 439 sélectionnés. Parmi eux, pas moins d’une cinquantaine d’activités: téléboutique, cybercafé, prêt-à-porter, vente de poterie ou de produits artisanaux, petite restauration… L’objectif de la CCIS est d’arriver à 100% d’achèvement d’ici la fin de l’année. De plus, elle compte généraliser le programme sur l’ensemble des petites villes de la province.
Pour évaluer les résultats, une étude d’impact sera lancée avant fin 2010. Mais plusieurs aboutissements sont déjà à signaler. D’abord, la majorité des bénéficiaires sont en règle au niveau administratif. De plus, il y a un regain de confiance chez les commerçants. «Pour la première fois, le Maroc s’intéresse à ces petits boutiquiers, qui ont un rôle économique et social essentiel. A présent, ils se disent satisfaits du programme et sont prêts à recevoir d’autres projets», souligne le directeur de la CCIS. Autre évolution significative: suite à ce relooking, plusieurs commerces ont été repris par des jeunes, qui sont désormais prêts à assurer la relève.

Agencements

 

Les changements sont visibles dans la médina où les commerçants aiment parler de leurs «nouvelles» échoppes. «Grâce au programme, j’ai pu installer des étagères et la climatisation. J’ai aussi acquis des mannequins pour présenter mes articles», explique ce commerçant de prêt-à-porter. Rappelons qu’avant la mise en place du programme, un agencement anarchique des articles, une absence totale d’enseigne, ainsi qu’un aménagement interne non attractif (couleurs des murs sombres, faible éclairage) avaient été diagnostiqués. En plus de ces manques en matière de design et d’innovation, les boutiques empiétaient sur le domaine public, ce qui entravait la circulation dans la rue principale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :