Rencontre à Safi sur le thème « Implication de la femme élue dans la gouvernance locale »

Une journée de communication sur l’implication des femmes élues dans la gouvernance locale a été organisée, lundi à Safi, à l’initiative de la Direction générale des Collectivités locales (DGCL) et l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Cette journée, qui s’inscrit dans le cadre du "Programme de la gouvernance locale au Maroc" (PGL-Maroc), vise entre autres à informer sur la stratégie de la DGCL en matière de soutien aux femmes élues et à évaluer leur prestation en matière de gouvernance locale, le but étant de favoriser une participation efficiente au sein des collectivités locales.

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, Mme Najat Razzouk, directrice de la formation des cadres administratifs et techniques au ministère de l’Intérieur, a souligné que le renforcement des attributions des collectivités locales passe par la qualification de l’élément humain en vue d’accompagner les profondes mutations que connait le Maroc.

La réalisation de cet objectif, a-t-elle estimé, est tributaire de l’adoption de la bonne gouvernance basée sur des mécanismes et des institutions associés au processus de prise de décision, appelant à la complémentarité entre l’action de l’Etat et ses institutions et celle du secteur privé et des composantes de la société civile.

M. Razzouk a, d’autre part, mis l’accent sur la relation étroite entre la décentralisation et la justice sociale à travers le développement local basé sur la participation de tous les acteurs de la société et l’adoption de l’approche genre partant que la femme est un partenaire essentiel dans tous les domaines de développement.

Après avoir passé en revue les acquis réalisés par la femme marocaine, Mme Razzouk a souligné que le véritable indicateur pour préserver ces acquis consiste à oeuvrer sur le front local qui offre à la société la garantie de consacrer ces réalisations.

Elle a, enfin, salué les initiatives et les programmes de l’USAID considérée comme l’un des plus importants partenaires du ministère de l’Intérieur en matière de consécration de la démocratie au niveau local.

Le wali de la région de Doukkala-Abda, gouverneur de la province de Safi, M. Larbi Sebbari Hassani, a, de son côté, fait état des mesures relatives au renforcement de la participation de la femme dans la gestion de la chose publique, citant notamment les amendements introduits à la Charte communale et au Code électoral.

Selon des documents distribués à cette occasion, le nombre des élues dans la région de Doukkala-Abda s’élève à 198, dont 57 conseillères à Safi, 62 à El Jadida, 53 à Sidi Bennour et 26 à El Youssoufia.

Plusieurs exposés ont été présentés lors de cette journée par des cadres du ministère de l’Intérieur et des experts de l’USAID sur la stratégie de la DGCL en matière de soutien aux femmes élues, le PLG-Maroc et la stratégie de l’approche genre.

Une journée similaire sera organisée le 22 juillet à Fès.

MAP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :