La Direction régionale de la santé auréolée

La Direction régionale de la santé des Doukkala-Abda a fêté dernièrement à Safi les résultats méritoires obtenus et le rang privilégié que celle-ci s’est attribué lors du concours  »Qualité », édition 2010, consacré aux centres de santé. Organisé dans le droit fil des orientations stratégiques du ministère de la Santé, ce concours qui souffle sa 3e bougie a pour objectif d’instaurer une dynamique d’amélioration de la qualité au niveau des établissements de santé de la région.

Cette compétition a pour but aussi d’être un moyen à même de favoriser l’émulation dans son sens le plus noble entre les différentes structures de santé dans l’optique à la fois de développer la culture de reconnaissance du mérite et promouvoir la transparence à travers l’évaluation des performances des structures
précitées. Partie intégrante des outils d’amélioration du management de la qualité, ce concours s’approprie en soi le statut d’être l’une des approches adoptées par le ministère de la Santé visant à satisfaire essentiellement les usagers des établissements de santé à travers l’amélioration des prestations de soins.

Comme il vise également de servir comme élément précurseur dans le domaine d’intégration des programmes, d’optimisation des ressources et de rentabilisation des efforts engagés dans la réforme de santé. La mise en œuvre du concours  »Qualité » consiste, selon un communiqué remis au journal «LE Matin», à soumettre aux candidats des guides d’auto-évaluation en vue d’être renseignés.
Cette première phase devait être ensuite relayée par un audit mené par des auditeurs du ministère de la Santé permettant de procéder à la notation de chacun des centres portés candidats. Dans ce cadre, ce fut bien le centre de santé urbain «BIADA» (délégation médicale de Safi) qui eut le mérite d’être classé premier au niveau régional et second du concours au niveau national, tout en rappelant que le nombre des participants a été de 352 centres de santé.

Il convient de rappeler, par ailleurs, que la remise des attestations de mérite aux lauréats et participants du concours a eu lieu le 23 décembre 2010 à Safi à l’issue d’une cérémonie présidée par le directeur régional de la santé en présence des délégués provinciaux de la santé; des directeurs d’hôpitaux ; des médecins chefs des SIAAP ; des médecins chefs des centres de santé et du personnel infirmier.
Dans une allocution prononcée à l’occasion, le directeur régional de la santé, le Dr Mohamed Malmouz, n’a pas caché sa satisfaction et sa réjouissance quant aux résultats ostentatoires obtenus au terme de ce concours qui, selon lui, offre une opportunité au système de santé pour valoriser et récompenser toux ceux et celles qui s’engagent dans la voie de l’amélioration et adhèrent activement aux orientations stratégiques du secteur dans la perspective de satisfaire les usagers des structures de santé.

Poursuivant son allocution, le Dr Malmouz a précisé que cette cérémonie constitue, selon lui, une opportunité pour la Direction régionale de la santé de motiver ses ressources humaines, promouvoir la qualité et développer une gestion axée pratiquement sur le rendement, la rentabilité et les résultats.
Enfin, force étant de retenir qu’au niveau national, l’édition 2010 du concours « Qualité » s’est caractérisée par la participation de l’ensemble des délégations et de la totalité des hôpitaux généraux, ainsi que de 352 centres de santé. Autre spécificité ayant caractérisé ce concours étant aussi la participation des maternités hospitalières et le centre de diagnostic de la tuberculose et maladies respiratoires.

Levée de l’interdiction sur la collecte des coquillages

La Commission interministérielle en charge du suivi du milieu marin et des coquillages a décidé de lever l’interdiction sur la collecte et la commercialisation des coquillages aux niveaux d’El-Jadida, Safi et Essaouira.
Un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime précise que cette levée d’interdiction a été décidée lors de la réunion de la Commission interministérielle tenue, à Rabat, et consacrée à l’examen des résultats d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau des coquillages issus des zones conchylicoles classées de Jmâa Ouled Ghanem-Dar Lhamra (El Jadida), de Chouika-Oum Toyour (Essaouira) et de Cap Beddouza (Safi).
«Les résultats d’analyses ont montré une stabilité du milieu et une purification totale des coquillages au niveau desdites zones», précise le ministère, qui recommande aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels).
Les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique, avertit le ministère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :